Main
Articles
Technical
Other

You are visitor n°
Vous êtes le visiteur n°
Siete il visitatore n°


Since 22.05.2006
Depuis le 22.05.2006
Dal 22.05.2006

MétéoSuisse
Les 30 ans du réseau ANETZ

Giovanni Converso, TM, Payerne   et   Remo Cavalli, ML, Locarno

ANETZ,  AZEN,  ASTA...  ce sont des acronymes qui ont accompagné pour plus de 30 ans une bonne partie des collaborateurs de MétéoSuisse… et qui nous accompagnent encore aujourd’hui...
L’histoire de l’ANETZ (Automatisches meteorologisches Mess-und Beobachtungsnetz)   commença   dans   le  "lointain"  1973  lorsque  la  direction  de  l’ISM  (Institut  Suisse de Météorologie)  chargea un groupe de travail d'établir le projet  d'automatisation  des  réseaux  d'observation  en  Suisse.   Les raisons  principales  de  cette  automatisation étaient  d’une  part   de  garantir  des  mesures  météorologiques  précises,  fiables  et transmises  rapidement  et  d’autre  part de  remedier à la difficulté de recruter de bons  observateurs.  Ce  groupe de  travail fut baptisé  PAN (Projektgruppe  Automatisierung der Netze) et comprenait les personnes suivantes :

  • Jürg Joss,  Locarno-Monti,  (chef technique du projet ANETZ)
  • Remo Cavalli,  Locarno-Monti,   (responsable des transmissions ANETZ)
  • Hans-Peter Roesli, Locarno-Monti, (responsable de la programmation de la centrale)
  • Peter Steiner, Locarno-Monti,  (spécialiste de la programmation de la centrale)
  • Thomas Gutermann, Zürich,  (chef du  projet ANETZ)
  • Gerhard Müller, Zürich, (responsable réseau d’observation et  programme mesures)
  • Oskar Lüthi,  Zürich,  (responsable traitement des données)
  • Rudolph Dössegger, Zürich, (responsable traitement des données et climatologie)
  • Pierre Du Pasquier, Payerne,  (responsable du service des instruments)
  • Georges Pilet,  Payerne,  (responsable des installations et de l’entretien du réseau)
  • Giovanni Converso, Payerne (responsable de l’électronique de la station et capteurs)
  • Pierre Wasserfallen, Payerne, (responsable représentativité des mesures météo)
  • François Calame, Changins, (représentant des stations de recherche agronomiques)
Antenne pour la réception des radio  sondes, 403 MHz (Payerne, 2006)      

Bien sûr d’autres collaborateurs furent engagés par la suite, au fur et à mesure du développement du réseau. Ayons aussi une pensée particulière pour les amis et les collègues qui ont travaillé pour l’ANETZ et qui nous ont hélas déjà quittés…

Les travaux de recherche et de développement se faisaient en collaboration entre la section de la physique des nuages de l'OTL (Osservatorio Ticinese Locarno-Monti) dirigée par M. Jürg Joss avec ses collaborateurs Remo Cavalli, Hans-Peter Roesli, Peter Steiner et Evio Tognini et le service des instruments de Payerne dirigé par M. Pierre Du Pasquier avec ses collaborateurs, Georges Pilet, Giovanni Converso et Michel Limat.
 
C'est donc à partir de l’année 1973 que commença une étroite collaboration entre la section de la physique des nuages de l'OTL, le service des Instruments de Payerne et la section des réseaux d'observation de Zürich. Le groupe de travail PAN  se réunissait régulièrement à Zürich. On se rappelle avec une certaine nostalgie de ces séances, il y avait beaucoup d’enthousiasme et l’esprit d’équipe était vraiment formidable! A cette époque la correspondance se faisait sous forme de rapports  qu’on appelait "Aktennotiz" accompagnés souvent de petits mots d'encourage­ment et de remerciement qui aidaient à surmonter les difficultés et stimulaient les colla­borateurs engagés dans le projet.
 
La réalisation du projet ANETZ commença avec les premiers essais des transmissions des données à Locarno en 1975. En effet, un ordinateur DEC PDP-11 qui s'appellera plus tard AZEN (Automatische ANETZ Zentrale) commençait à balbutier avec le premier prototype ASTA (Automatische ANETZ station) composé de cartes éléctroniques avec plusieurs couches de circuits intégrés CMOS reliés par des toiles d’araignées de fils…  tout cela sous nos yeux émerveillés… L’ANETZ était né !

La première ASTA fut installée à Locarno en mars 1976, puis suivirent celle de Zurich en avril 1976 et celle de Payerne en juin 1976. Les installations étaient réalisées par le service des instruments de Payerne avec l’aide de la Direction des Constructions Fédérales et la collaboration de la  firme Signaux et Automatiques SA à Berne.

En décembre 1976, tou­jours à l'OTL, commença l'exploitation expérimentale d'un premier mini-réseau composé de 10 stations automatiques. Une vive émotion régnait dans le groupe de travail au moment où les premières données météo apparaîssaient en temps réel sur l’écran monochrome  du  PDP-11…  Le  "rêve"  devint  réalité!

À la fin de l’année 1977, le réseau comptait déjà 20 stations officielles. L’entretien de ces stations fut confié à deux équipes de l’OFEFA (Office Fédéral des Forces Aériennes), basée l’une à Dübendorf et l’autre à Emmen. Ces équipes continuent encore aujourd’hui à entretenir la cinquantaine de stations ANETZ qui sont encore opérationnelles. C’est aussi grâce à leur travail que la fiabilité du réseau et la qualité des mesures ont  atteint des niveaux extraordinaires !
  
 En 1977-1978, on effectua des comparaisons des données météo mesurées automatiquement avec celles mesurées conventionnellement. Les résultats donnèrent entière satisfaction. Dans les années suivantes, la plupart des 72 stations ANETZ furent installées et mises en service. Au début des années 80 le projet ANETZ arriva à son terme et c’est  M. Gerhard Müller qui reprit  la responsabilité de l’exploitation operationelle du réseau tandis que M. Bruno Högger pris la conduite du service des instruments de Payerne.

Pour les mesures automatiques de l’ANETZ, des nouveaux capteurs et équipements spécifiques ont été développés à l’ISM en collaboration avec l’industrie suisse. Il est difficile de résumer en quelques lignes toutes ces réalisations… Citons les plus importantes :

  • le légendaire pluviomètre «Joss -Tognini»
  • le thermomètre ventilé et chauffé « VHT »
  • le thermo-hygromètre  « THYGAN »
  • l’appareil d’étalonnage des capteurs solaires « AES »
  • l’appareil d’étalonnage des capteurs de pression « DRUKA »
  • plusieurs simulateurs et testeurs de capteurs…


En regardant  ce réseau après 30 ans d’excellents services, on ne peut qu’être satisfaits du travail effectué et souhaiter au nouveau réseau SwissMetNet autant de durée et de succès !

Payerne le 8 août 2006 - Giovanni Converso

La station météo automatique ANETZ d'Evolène-Villa en 1986
 
Centralisateur de données météo ASTA (Zürich, 1999)
 
Radio sonde  403 MHz  pour la transmission des données météo de l'atmosphère (Payerne, 1989)      
 
Lien sur un fichier pdf de Météosuisse intitulé: "Que mesurent les ballons météorologiques?"

 

Home | Articles | Antennas | Other | Guestbook

Copyright © 2006 - 2017 HB9TMW David Rotzinger

Welcome on the EURO-QSO web page!